Les paris en ligne chez les mineurs en Europe

À ce jour, il existe environ 3,3 millions de parieurs en ligne en Europe, misant régulièrement en moyenne 4,5 milliards d'euros. Un grand nombre de mineurs sur le continent s'y retrouve de plus en plus impliqué, ce qui fait que le phénomène croissant des paris de mineurs inquiète de plus en plus. Voici pourquoi.

En 2006, l'on estimait entre 2 sur 5, le nombre de jeunes entre 10 et 17 ans ayant tenté de parier de l'argent réel en ligne. L'estimation avait révélé 1 sur 4 mineurs en 2005. Les experts expriment leur inquiétude à propos du phénomène de dépendance qui s'observe de plus en plus clairement chez les jeunes. Des données selon lesquelles la dépense moyenne des jeunes en paris en ligne tourne autour de 6,50 € par mois ont été fournies. Selon les experts, il y a même des adolescents qui dépensent jusqu'à 40 € par mois.

L'âge moyen habituel à partir duquel les jeunes commencent généralement à parier en ligne est 11 ans et demi. Souvent, ils s'essaient d'abord aux jeux de cartes à gratter, une sorte de Loto. Plus de 30% des jeunes choisissaient cette option. 30 autres pour cent optaient pour les jeux d'arcade distrayants et les jeux de Loto. Les jeux de cartes comme le poker et le bowling sur lesquels sont placés des paris constituaient le troisième choix avec 7% de jeunes amateurs. La dernière place revenait aux paris via Internet avec 6%.

Cependant, la dernière option devint la favorite, une fois que ces jeunes se rendirent compte de la commodité et de l'accessibilité du pari via internet. Ils s'y essayaient alors plus d'une fois par semaine et s'adonnaient aux paris sportifs et aux paris via texto. Les raisons habituellement avancées pour justifier cet engouement pour les paris sont : en premier lieu, l'attraction pure et simple. Vient ensuite la recherche d'un moyen d'échapper aux problèmes, et pour finir un palliatif contre l'irritabilité et les soucis. Ces jeunes affirment aussi qu'ils observent à ce moment-là une augmentation de leurs dépenses liées aux paris.

L'on remarque aussi qu'en Europe, le problème de paris des jeunes est souvent voilé par la famille et les relations des jeunes parieurs, ce qui fait que plusieurs d'entre eux se rendent difficilement compte de leur dépendance croissante aux jeux. Les experts disent que cela est une mauvaise indication, parce que ce genre de dépendance grandissante est directement lié à l'addiction aux cigarettes, à l'alcool et aux drogues. Personne ne pourra aider ces jeunes si ces habitudes sont gardées secrètes.

Il a été observé que, puisque les jeunes sont exposés aux casinos où les cigarettes et les liqueurs abondent, ces trois choses citées précédemment conduisent aisément les mineurs vers une dépendance à la drogue. Ajoutez à cela, le dénominateur commun qui pousse ces jeunes vers ces addictions : les problèmes émotionnels.

Les paris des mineurs représentent aussi l'un des problèmes majeurs en Europe. Plus d'efforts devraient donc être dirigés vers la résolution de ce problème.

E-mail

Nom
Email Id: